Vous vous demandez ce que l’avenir réserve à l’énergie éolienne au Canada?



16 mars, 2017

Participez au Colloque du printemps de CanWEA, les 4 et 5 avril à Gatineau, pour en savoir plus sur les occasions et les défis futurs de ce secteur

 

Dans notre transition vers l’énergie non polluante, nous avons toujours intérêt à garder notre regard tourné vers l’avenir.

Tel sera le thème du Colloque du printemps de CanWEA, un événement de deux jours qui se tiendra la première semaine d’avril à Gatineau et qui rassemblera des professionnels et des chefs de file de l’industrie éolienne de multiples horizons.

Le grand public s’inquiète de plus en plus de la sécurité énergétique et des changements climatiques. Pour répondre à ces défis du 21e siècle, des décideurs et des responsables de politiques d’organisations publiques et privées de tous niveaux contribuent à des travaux novateurs qui jouissent d’une plus ou moins grande notoriété.

Il n’y pas meilleur endroit que le Colloque du printemps de CanWEA pour prendre une longueur d’avance.

Le conférencier d’honneur de notre premier dîner sera Peter Kelley, vice-président, Affaires publiques à l’American Wind Energy Association (AWEA). Il se prononcera sur les conséquences pour le Canada des dernières évolutions observées au sud de la frontière. Il parlera également de la participation d’AWEA aux discussions sur l’énergie renouvelable aux États-Unis, notamment à la suite des récentes élections présidentielles.

Les mesures pour favoriser le développement de l’énergie renouvelable sous la présidence Trump seront le sujet de la séance d’après-midi de cette première journée, qui offrira un aperçu des initiatives et des politiques attendues de la part de la nouvelle administration. Ancien chroniqueur des affaires reconnu du Globe and Mail, Richard Blackwell animera un groupe d’éminents dirigeants de l’industrie qui approfondira et mettra en contexte les questions soulevées au dîner.

La liste des conférenciers et des participants de la deuxième journée est tout aussi emballante. Le ministre des Ressources naturelles, M. James Gordon Carr, nous fera l’immense honneur de prendre la parole à notre dîner-conférence le 5 avril. Il est on ne peut mieux placé pour évoquer le poids du marché canadien dans le domaine des solutions climatiques et la hausse prévue de la demande en énergie propre.

Alors que le Canada continue à élaborer de nouvelles politiques en faveur de l’énergie non polluante, nous aurons de nombreuses raisons de nous réjouir – le pays compte sur l’un des réseaux les plus propres au monde et sur d’abondantes ressources en énergie renouvelable, comme l’énergie éolienne, qui viendront alimenter les secteurs pollueurs voués à réduire leur empreinte carbone. Ces perspectives laissent présager de passionnants échanges!

Le temps est venu de contribuer à l’élaboration des solutions pour les enjeux et occasions qui se profilent – de nos décisions actuelles dépendront nos accomplissements futurs.
J’espère que vous serez des nôtres au Colloque du printemps de CanWEA, les 4 et 5 avril à l’hôtel Hilton Lac-Leamy de Gatineau, à quelques minutes du centre-ville d’Ottawa. Les inscriptions ne sont pas encore closes, mais le temps file (et les dernières places s’envolent).

Tracy Walden
Directrice, Médias et communications de l’Association canadienne de l’énergie éolienne