Opération et maintenance

Canada : de nouvelles occasions d’affaires grâce à un parc éolien en pleine croissance

Fin 2016, le Canada comptait 6 288 éoliennes totalisant une puissance installée de plus de 11 898 MW, ce qui représente le huitième parc éolien en importance au monde. Et comme les coûts de l’éolien ne cessent de baisser, même s’ils ont déjà chuté de 66 pour cent depuis 2009, le secteur continuera de croître.

La nécessité d’assurer un fonctionnement aussi sécuritaire et efficace que possible des éoliennes stimule d’ailleurs grandement les activités dans le secteur canadien de l’opération et de la maintenance. Ce marché, qui génère actuellement environ 290 millions de dollars par année, devrait atteindre quelque 450 millions de dollars d’ici 2020, ce qui créera des emplois et attirera des investissements. Il favorise aussi le développement de technologies et d’outils novateurs qui permettront d’accroître la valeur des investissements canadiens dans l’éolien. Par ailleurs, tirer pleinement parti des parcs éoliens profite non seulement aux propriétaires et aux exploitants, mais aussi à l’environnement et à l’économie.

À mesure que nous passons à une économie sobre en carbone alimentée par des technologies sans émissions, l’exploitation responsable et durable de nos installations de production consolidera le rôle de meneur de l’éolien.

L’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA) travaille étroitement avec l’industrie pour comprendre et combler les besoins émergents dans ce secteur. Nos initiatives visent notamment à offrir aux gestionnaires d’actifs des occasions de réseautage et d’échange d’information, à recueillir et à analyser des données pertinentes aux décisions des gouvernements et des entreprises, et à élaborer des pratiques exemplaires pour aider les exploitants à répondre aux attentes de la communauté durant toute la vie utile de leurs projets.

Programme sur l’opération et la maintenance

CanWEA a mis sur pied un nouveau Programme sur l’opération et la maintenance afin de mobiliser des acteurs clés autour des principaux défis rencontrés par les exploitants de parcs éoliens canadiens. Les priorités d’action sont définies par les participants et couvrent la comparaison de données, les pratiques exemplaires en matière de santé et de sécurité, l’amélioration du réseautage et l’échange d’information sur des sujets critiques comme la faune et l’environnement. Pour être admissible à ce programme exclusif, une entreprise doit être un membre Corporatif en règle de la catégorie Avant-garde, Champion ou Supporteur. CanWEA a aussi constitué un caucus sur l’opération et la maintenance, ainsi que divers sous-comités comme le comité sur la santé et la sécurité et celui du programme du Sommet sur l’opération et la maintenance. Elle a également créé des groupes d’exploitants dans le Canada atlantique et dans l’ouest du pays pour compléter les forums de l’industrie déjà en place en Ontario et au Québec. Elle travaille par ailleurs étroitement avec l’American Wind Energy Association (AWEA) afin d’élaborer et d’affiner le Programme sur l’opération et la maintenance.

CanWEA fournit en outre à tous ses membres de l’information technique et des rapports sur l’opération et la maintenance.

Pour en savoir plus sur l’adhésion, visitez le site Web de CanWEA ou écrivez à sales@canwea.ca.

En savoir plus

  • Phil McKay, directeur du Programme sur l’opération et la maintenance de CanWEA, écrit régulièrement des billets de blogue sur l’opération et la maintenance dans lesquels il analyse les grands enjeux du secteur.
  • La page Nouvelles de CanWEA comporte des liens vers des nouvelles récentes sur l’industrie éolienne au Canada, dont des articles sur l’opération et la maintenance des parcs éoliens.
  • Des communiqués traitant de l’opération et de la maintenance sont parfois publiés sur la page spéciale de CanWEA.
  • Dans le cadre de ses Pratiques d’excellence en matière d’engagement communautaire et de consultation publique, CanWEA s’efforce d’entretenir une communication continue avec les collectivités d’accueil durant la phase opérationnelle d’un projet éolien pour montrer aux acteurs locaux que l’industrie continuera de répondre à leurs attentes dans le futur.
  • CanWEA, l’Institut de l’énergie éolienne du Canada (IEEC), Ressources naturelles Canada (RNCan) et les propriétaires et exploitants de tout le pays continuent à produire ensemble des études comparatives sur les données de performance et de disponibilité pour poser les bases de la planification à court et à moyen terme de l’opération et de la maintenance.
  • L’Université de Windsor, Kruger Énergie, l’Institut de l’énergie éolienne du Canada (IEEC) et Enbridge ont uni leurs forces pour mener à bien le projet de recherche YEAR21, qui vise à aider les exploitants à prendre des décisions d’investissement à long terme dans l’opération et la maintenance.
  • Les chercheurs de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) du Québec ont mené une étude sur les risques en santé et en sécurité au travail dans le secteur éolien.
  • Des entreprises comme TransAlta, l’un des plus importants propriétaires et exploitants éoliens du Canada, conçoivent de nouveaux outils pour optimiser l’opération et la maintenance de leurs parcs.

Liens utiles

American Wind Energy Association – opération et maintenance
TechnoCentre éolien