La ministre fédérale de l’Environnement annonce au congrès de l’éolien que tous les bâtiments fédéraux seront alimentés par de l’électricité renouvelable d’ici 2025



2 novembre, 2016

L’électrification et l’exportation d’énergie renouvelable : d’importants débouchés économiques et environnementaux pour le Canada selon les experts de l’industrie

Calgary (Alberta), le 2 novembre 2016. – L’énergie éolienne, déjà au cœur de plusieurs stratégies de réduction des émissions de gaz à effet de serre au Canada, sera appelée à jouer un rôle encore plus important, à l’heure où les provinces cherchent à atteindre leurs objectifs climatiques à long terme et où le gouvernement fédéral met l’accent sur la création d’une économie propre. Voilà ce qu’ont pu entendre les membres de l’industrie en cette deuxième journée du 32e Congrès annuel et salon professionnel de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA), qui se déroule au Centre BMO.

Au cours du dîner-conférence d’aujourd’hui, l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, a livré un discours sur les efforts déployés par le fédéral pour s’attaquer aux changements climatiques et sur le rôle crucial qu’ont à jouer les technologies propres comme l’énergie éolienne.

Pour faire suite au discours de la ministre, le programme du mercredi explorait en profondeur les facteurs techniques, politiques et commerciaux qui façonnent l’évolution de notre industrie énergétique. Le faible coût et les émissions nulles de l’énergie éolienne en font une importante source de réductions permanentes, à grande échelle et abordables des gaz à effet de serre. C’est pourquoi l’éolien promet de peser davantage dans la balance pour les importantes réductions d’émissions qui s’imposent si le Canada veut respecter ses obligations climatiques internationales. L’énergie éolienne sera d’ailleurs à l’avant-plan de la décarbonisation des réseaux électriques de l’Alberta et de la Saskatchewan. Le pays a besoin de réseaux électriques propres afin de réduire le recours aux combustibles fossiles; pour ce faire, il faudra favoriser l’électrification de divers secteurs ainsi que l’exportation d’énergie non polluante vers les États-Unis.

Le programme d’aujourd’hui s’orientait autour d’échanges de haut niveau sur les politiques et analyses du marché, mais les séances ont aussi donné la chance aux délégués d’explorer l’aspect scientifique avec l’évaluation des ressources éoliennes, les stratégies d’amélioration des projets fondées sur les données, les modèles de participation des collectivités et l’évolution des technologies de stockage.

Au salon professionnel, les 1 600 participants de l’événement ont pu en savoir plus sur les progrès technologiques et les innovations opérationnelles qui continuent de réduire le coût de l’énergie éolienne, celui-ci ayant déjà chuté de plus de 60 pour cent au cours des six dernières années seulement (Lazard, 2015).

Aujourd’hui, CanWEA a également dévoilé les lauréats de son concours annuel La puissance du vent pour les étudiants de niveau postsecondaire.

Citations

« Alors que le monde entier sera réuni la semaine prochaine pour la conférence COP22 sur les changements climatiques, le Canada aura la chance de démontrer les mesures concrètes qui ont été prises pour réduire les gaz à effet de serre et mener la transition vers une économie propre. Nous savons bien que les précieuses ressources renouvelables du pays, comme l’éolien, doivent faire partie intégrante du plan. »

– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, gouvernement du Canada

« L’ambition annoncée aujourd’hui par le gouvernement fédéral d’alimenter 100% de ses opérations par de l’énergie renouvelable est un autre signe de l’intensification des efforts des gouvernements provinciaux et fédéral afin de lutter contre les changements climatiques. Nous saluons le gouvernement fédéral pour ce nouvel engagement et sommes confiants que l’énergie éolienne occupera une place importante dans les efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre du Canada.»

– Robert Hornung, président, CanWEA

« CanWEA 2016 a attiré de nombreux investisseurs, promoteurs de projet, fournisseurs d’équipement et fournisseurs de services qui voient en notre énergie une occasion en or, d’autant plus que l’Alberta et la Saskatchewan visent à augmenter substantiellement leur production d’énergie éolienne. Ils sont ici pour avoir une vision plus claire du marché, conclure des ententes, tisser des liens d’affaires et explorer les nouvelles technologies et approches, le tout afin d’accroître leur compétitivité. Et si l’on se fie aux commentaires reçus, l’événement répond à toutes leurs attentes. »

– Larry Turner, président et chef de la direction, Hannover Fairs

Photos

mckennapodium1

L’honorable Catherine McKenna, ministre fédérale de l’Environnement et du Changement climatique, prononce un discours pendant le dîner-causerie du 32e Congrès annuel et salon professionnel de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA) à Calgary, le mercredi 2 novembre 2016. Elle a parlé de l’important rôle de l’énergie éolienne dans les efforts déployés par le gouvernement du Canada pour lutter contre les changements climatiques. Bryan Passifiume/CanWEA

evanpodium1

Evan Wilson, directeur régional de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA) dans les Prairies, à la table ronde sur l’état des marchés éoliens du Canada, lors du 32e Congrès annuel et salon professionnel de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA) à Calgary, le mercredi 2 novembre 2016. Bryan Passifiume/CanWEA

Les projets gagnants et d’autres œuvres inspirantes du concours annuel La puissance du vent de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA), présentés au 32e Congrès annuel et salon professionnel de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA) à Calgary, en cours du 1er au 3 novembre 2016. Bryan Passifiume/CanWEA

kathy2

Kathy Wong, directrice du développement des affaires de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA), au salon professionnel du 32e Congrès annuel et salon professionnel de CanWEA à Calgary, le mercredi 2 novembre 2016, où les membres de l’industrie se réunissent pour s’informer des tendances technologiques et des nouveaux produits, et pour réseauter avec des gens qui peuvent les aider à tirer le maximum de leurs investissements dans l’énergie éolienne. Bryan Passifiume/CanWEA

Contexte

  • Il y a cinq ans, CanWEA a inauguré son concours de bourses La puissance du vent pour donner aux étudiants de niveau postsecondaire un moyen d’exprimer leur vision quant à l’avenir de l’éolien au Canada. En tout, 13 soumissions du concours de cette année, dont les œuvres des trois lauréats, seront mises en vedette dans le calendrier 2017 des Amis du vent, en vente dès maintenant.
  • Le Canada possède une puissance éolienne installée de plus de 11 200 MW, ce qui en fait le septième parc éolien en importance au monde. Le nombre d’installations construites au pays dans les cinq dernières années surpasse celui de toute autre source d’électricité, et la puissance installée augmente en moyenne de 23 pour cent par année. Pour en savoir plus, veuillez consulter la page sur les marchés éoliens du site de CanWEA.
  • La récente Étude pancanadienne sur l’intégration de l’énergie éolienne de CanWEA montre que les provinces canadiennes peuvent intégrer de façon fiable les grandes quantités d’énergie renouvelable requises pour atteindre leurs objectifs en matière de changements climatiques.
  • Site de CanWEA 2016 : congreseolien.ca. Pour télécharger l’application mobile, recherchez « CanWEA2016 » dans l’App Store ou sur Google Play.

À propos de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA)

CanWEA est la voix de l’industrie éolienne au Canada, faisant activement la promotion d’une croissance responsable et durable du secteur éolien. Association nationale sans but lucratif, CanWEA constitue la plus importante source de renseignements fiables sur l’énergie éolienne ainsi que sur ses avantages pour la société, l’économie et l’environnement. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et LinkedIn. Pour en savoir plus, visitez le www.canwea.ca/fr.

À propos du Congrès annuel et salon professionnel de CanWEA

Plus important salon sur l’éolien au Canada, le Congrès annuel et salon professionnel de CanWEA est organisé par Hannover Fairs Canada, Inc., une filiale de Deutsche Messe AG, en partenariat avec l’Association canadienne de l’énergie éolienne. CanWEA 2016 se déroule du 1er au 3 novembre 2016 au Centre BMO de Calgary, en Alberta.

À propos de Hannover Fairs

Hannover Fairs élabore et gère les programmes de marketing lors des événements de Deutsche Messe à Hanovre (en Allemagne), aux États-Unis ainsi que dans les principaux marchés émergents comme la Chine, l’Inde et la Turquie. Collaborant étroitement avec ses clients, Hannover Fairs les aide à maintenir leur position concurrentielle avant, pendant et après les événements. Le programme de l’entreprise reflète la portée mondiale des activités de Deutsche Messe et comprend des salons interentreprises réputés à l’échelle internationale, comme CeBIT (technologies de l’information et de la communication), DOMOTEX (revêtement de sol), HANNOVER MESSE (technologie industrielle) et LIGNA HANNOVER (industries forestière et du bois).

Pour obtenir plus de renseignements ou pour demander une entrevue, veuillez communiquer avec :

Lejla Latifovic, conseillère en communications
Association canadienne de l’énergie éolienne
Sur place / cellulaire : 613 608-8226
lejlalatifovic@canwea.ca