La voie vers la prospérité climatique Canadienne



19 novembre, 2015

L’avantage canadien en matière d’électricité renouvelable est la clé pour réduire la pollution carbonique, conclut un rapport

Ottawa, le 19 novembre 2015 – Pour respecter l’engagement du Canada à décarboniser ses réseaux électriques et à lutter contre les changements climatiques, nous devons doubler notre production d’électricité renouvelable partout au pays, et utiliser efficacement cette énergie pour alimenter nos immeubles, nos véhicules et nos industries.

Voilà le principal constat du premier rapport du Conseil canadien sur l’électricité renouvelable, intitulé Alimenter la prospérité climatique : L’avantage canadien en matière d’électricité renouvelable.

Ce rapport est publié au moment où le premier ministre du Canada et ses homologues provinciaux s’apprêtent à se rencontrer, la semaine prochaine, en vue de la conférence mondiale sur les changements climatiques. Il décrit notre production actuelle d’électricité renouvelable et explore les moyens que pourrait utiliser le pays pour abaisser radicalement ses émissions de carbone d’ici 2050.

On y avance que, si nous voulons agir pour éviter que la hausse de la température mondiale moyenne ne devienne dangereuse, le Canada doit apporter trois grands changements à sa production et à sa consommation d’énergie. Ainsi, nous devons : Développement d’un nouveau plan pancanadien pour lutter contre les changements climatiques,

  • intensifier nos efforts pour réduire le gaspillage d’énergie dans tous les secteurs de l’économie;
  • minimalement doubler nos capacités de production d’électricité renouvelable;
  • accroître le recours à l’électricité, l’« énergie propre par excellence », pour alimenter l’activité économique.

Ce rapport s’appuie sur le modèle et les données préparés par Low Carbon Pathways Group de Carbon Management Canada et parus dans Pathways to Deep Decarbonization in Canada (septembre 2015). Il est publié alors qu’est lancé à Paris un autre rapport, portant celui-là sur 16 pays, et réalisé de concert par l’organisme Sustainable Development Solutions Network, rattaché à l’Organisation des Nations Unies, et l’Institut du développement durable et des relations internationales. Cette étude internationale sera d’ailleurs présentée par le président français lors de la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies (COP21), qui aura lieu en décembre 2015.

CITATIONS

« En ce qui concerne l’électricité renouvelable, le Canada possède un avantage dont il peut se servir pour devenir un vrai chef de file de la lutte aux changements climatiques. Depuis trop longtemps, nous ne parlons que de ce que nous ne pouvons pas faire. Mais nous avons d’immenses ressources renouvelables, et les coûts technologiques continuent de baisser. C’est maintenant le temps de nous concentrer sur ce que nous pouvons faire. »
John Gorman, président et chef de la direction, Association des industries solaires du Canada

« Pour décarboniser notre réseau électrique, la formule est simple : gaspiller moins d’énergie, maximiser le recours aux sources d’électricité renouvelables, et miser sur l’électricité pour tout alimenter, des immeubles aux industries, en passant par les transports. » Jacob Irving, président, Association canadienne de l’hydroélectricité

« Partout au pays, les sources d’énergie renouvelables deviennent un choix économique pour produire de l’électricité. Parce qu’elles ne coûtent “rien”, nous savons qu’elles resteront abordables. Et même si nous produisons déjà beaucoup d’électricité renouvelable, nous avons à peine commencé à exploiter le potentiel du Canada dans ce domaine. » Robert Hornung, président, Association canadienne de l’énergie éolienne

« Comparé à d’autres pays, le Canada a une longueur d’avance : plus de 65 % de notre électricité provient déjà de sources d’énergie renouvelables. Nous savons comment les mettre à profit de manière responsable; il ne nous reste qu’à intensifier cette production pour faire une place encore plus grande à l’énergie propre. » Elisa Obermann, directrice générale, Marine Renewables Canada.

À PROPOS DU CONSEIL

Initiative des grandes associations du secteur canadien des énergies renouvelables, le Conseil canadien sur l’électricité renouvelable a pour mandat de sensibiliser le public à l’importance de miser davantage sur nos abondantes sources d’énergie renouvelable afin de décarboniser le système énergétique nord-américain.

Le Conseil a été fondé par l’Association canadienne de l’hydroélectricité, l’Association des industries solaires du Canada, l’Association canadienne de l’énergie éolienne et Marine Renewables Canada.

Énergie propre Canada, un programme du Centre for Dialogue de l’Université Simon Fraser, agit à titre de secrétariat du Conseil.

Pour en savoir plus sur le Conseil, consulter les sites renewableelectricity.ca et electriciterenouvelable.ca, ainsi que Twitter à @RenewableCanada.

This release is also available in English.

PERSONNE-RESSOURCE:
Dan Woynillowicz, Secrétariat
media@renewableelectricity.ca
Cellulaire. : 250-551-2072