Québec

La poursuite du développement éolien : une stratégie gagnante pour le Québec et ses régions

Le Québec se situe au deuxième rang parmi les provinces canadiennes en termes de puissance d’énergie éolienne installée sur son territoire avec 2 398,3 mégawatts (MW), soit suffisamment d’électricité pour alimenter 600 000 foyers québécois.

Cette forme d’énergie propre et abordable crée quelque 5000 emplois à temps plein au Québec en plus de provoquer d’importantes retombées chez les collectivités d’accueil des projets.Au cœur de ce développement, la région Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine et la MRC de la Matanie ont accueilli des investissements considérables, notamment par l’ouverture d’installations manufacturières.

Les impacts du développement éolien sont aussi évidents à Montréal. Des entreprises québécoises et étrangères, fournisseurs de services, fabricants de pièces et composantes, développeurs de projets et autres y ont établi leurs bureaux et y développent leurs activités pour le Québec et ailleurs.

Le coût de l’électricité produite par l’énergie éolienne est compétitif avec toute autre forme d’électricité mise en service au Québec. L’énergie éolienne est aussi le meilleur complément à l’hydroélectricité. Elle permet de diversifier le portefeuille énergétique québécois et ce, avec un impact environnemental très limité.

En mai 2013, la première ministre du Québec annonçait l’octroi de 800 MW supplémentaires via trois processus d’attribution incluant un appel d’offres de 450 MW qui a été lancé en décembre 2013. La stratégie énergétique 2006-2015 du gouvernement du Québec prévoyait doter la province de 4000 MW d’énergie éolienne pour 2015. Cet objectif devrait être atteint en 2018 avec la finalisation des projets totalisant 800 MW annoncés en mai 2013.

Le gouvernement du Québec doit développer une nouvelle politique énergétique pour l’après-2015.  CanWEA recommande que, dans sa prochaine politique énergétique, le gouvernement du Québec se dote d’objectifs clairs et précis prévoyant l’installation de nouveaux projets éoliens totalisant 500 MW par année entre 2018 et 2025. Cet objectif correspond à une vision de développement, de création de richesse et d’attrait d’investissements pour la Gaspésie,  Montréal et ailleurs au Québec.

Les chiffes au Québec (décembre 2013)

Nombre de parcs éoliens en activité:         26

Nombre d’éoliennes:                                1388

Puissance installée totale (MW):               2398,3

Puissance moyenne par éolienne (MW):   1,72

Ressources additionnelles

2025 – La force du vent : Une stratégie pour le Québec

Dans sa stratégie à long terme, CanWEA propose d’ajouter, entre 2016 et 2025, un bloc de 8 000 MW de projets éoliens, au rythme de 800 MW par an, pour porter à 20 pour cent de la puissance installée la part de l’éolien dans le portefeuille énergétique du Québec.

Mémoire déposé à la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec CanWEA a présenté sa vision devant la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec en recommandant la poursuite du développement éolien à raison de 500 mégawatts par année entre 2018 et 2025.

Veuillez cliquer ici pour le sommaire

Rapport Omnibus : Sondage d’opinion quant à l’énergie éolienne au Québec Léger Marketing a été mandatée par Canwea pour réaliser une étude auprès de la population québécoise afin de connaître leur opinion quant à l’énergie éolienne au Québec.

Sondage sur la perception de l’énergie éolienne au Québec Le sondage réalisé par Léger Marketing démontre que 75 pour cent des Québécois souhaitent que le Québec poursuive le développement de la filière éolienne.

Étude sur les retombées de la filière de l’énergie éolienne au Québec (2005-2025)

Retombées économiques – visuel

Sommaire exécutif: Retombées de la filière de l’énergie éolienne au Québec

Éolien horizon 2025. Avis technique sur l’intégration de 8 000 MW d’énergie éolienne supplémentaires au réseau d’Hydro-Québec

Liens utiles

Ministère des Ressources naturelles du Québec
Hydro-Québec
TechnoCentre éolien