Canada atlantique

Collaborer pour tirer profit des ressources abondantes

Les quatre provinces de l’Atlantique ont fait des progrès remarquables dans l’exploitation de leurs ressources éoliennes de calibre mondial.

  • L’Île-du-Prince-Édouard est le premier territoire nord-américain à combler plus de 30 pour cent de ses besoins en électricité avec l’énergie éolienne, grâce à sa puissance installée de 204 MW.
  • La Nouvelle-Écosse mène le classement régional avec 597 MW d’énergie éolienne, fruit d’un mélange de modèles de propriété unique reposant notamment sur la production d’électricité indépendante, les partenariats avec les fournisseurs d’électricité et les investissements communautaires.
  • Le Nouveau-Brunswick compte 294 MW de puissance éolienne installée à grande échelle, et la province compte ajouter 80 MW provenant de petits projets locaux d’énergie renouvelable mis de l’avant par les Premières Nations et des groupes communautaires.
  • L’île de Terre-Neuve produit 55 MW d’énergie éolienne, grâce à deux projets commerciaux et à une installation combinant énergie éolienne et diesel.

Par ailleurs, la région présente toujours un fort potentiel inexploité. La récente Étude pancanadienne sur l’intégration de l’éolien de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA) révèle que les Maritimes possèdent non seulement l’un des régimes éoliens les plus solides au Canada, mais également certaines des ressources éoliennes les plus profitables, en raison de la corrélation entre la production et les périodes de forte demande. L’énergie éolienne est donc l’option la moins coûteuse parmi les nouvelles sources d’électricité au Canada atlantique.

En outre, la région est en bonne posture pour exporter son énergie non polluante dans le nord-est des États-Unis, où l’élimination imminente de milliers de mégawatts d’énergie provenant de centrales au charbon et nucléaires vieillissantes, les projets de loi fédéraux à l’étude visant à réduire les émissions des centrales et le resserrement constant des normes régissant les portefeuilles d’énergies renouvelables poussent les États à chercher des solutions fiables et économiques. Le remplacement de la production au charbon polluante et des centrales vieillissantes dans la région de l’Atlantique présente également un potentiel de croissance.

Comme les marchés de l’électricité régionaux sont relativement petits et fragmentés, il sera difficile d’intégrer au réseau les grandes quantités potentielles d’énergie éolienne dont ces demandeurs émergents auront besoin. La collaboration interprovinciale sera donc essentielle, notamment pour le renforcement des lignes de transport provinciales et de la capacité de transport transfrontalière. Heureusement, les gouvernements provinciaux comprennent cette réalité et ont accepté de collaborer pour bâtir un avenir misant sur l’énergie non polluante.

L’éolien en chiffres au Canada atlantique (décembre 2015)

Nombre de parcs éoliens en activité : 81
Nombre d’éoliennes : 521
Puissance installée totale (MW) : 1 104
Puissance moyenne par éolienne (MW) : 2,12

Pour en savoir plus

  • Le rapport sur les activités du réseau électrique régional* de la Porte d’entrée de l’énergie de l’Atlantique examine comment le Canada atlantique peut accroître la collaboration en matière d’électricité et d’énergie renouvelable pour rentabiliser l’investissement des contribuables et stimuler le développement économique dans la région.
  • Dans le cadre de PowerShift Atlantic*, un programme de recherche primé qui s’est étalé sur quatre ans, les technologies des réseaux électriques intelligents étaient utilisées pour gérer la charge des utilisateurs afin d’intégrer plus efficacement l’éolien.
  • Le programme Heat for Less Now* de la ville de Summerside, à l’Île-du-Prince-Édouard, permet d’utiliser le surplus d’énergie éolienne pour chauffer l’eau et les foyers. Les services municipaux d’électricité comblent maintenant 46 pour cent de la demande de cette façon.
  • La brochure L’éolien. Pour ma communauté.* de CanWEA présente des collectivités néo-écossaises qui profitent, grâce à l’éolien, de nouveaux revenus des propriétaires fonciers en milieu rural, de nouvelles recettes fiscales et de nouvelles perspectives d’emploi pour les gens de métier et les entrepreneurs.

Liens utiles

Nova Scotia Power*
Ministère de l’Énergie de la Nouvelle-Écosse*
PEI Energy Corporation*
Maritime Electric*
Portrait du réseau d’électricité de Summerside*
Énergie NB Power
Ministère du Développement de l’énergie et des ressources du Nouveau-Brunswick
Nalcor*
Ministère des Ressources naturelles de Terre-Neuve-et-Labrador*
Le Conseil des premiers ministres de l’Atlantique
Atlantica Centre for Energy*

* Lien en anglais seulement

CanWEA met à la disposition de ses membres des renseignements techniques supplémentaires et des rapports complets. Visitez le site Web réservé aux membres et explorez dès aujourd’hui notre vaste bibliothèque de ressources. Vous n’êtes pas membre? Pour en savoir plus sur l’adhésion, visitez le site Web de CanWEA ou envoyez un courriel àsales@canwea.ca.