L’Ontario est toujours un chef de file national pour le développement d’une économie énergétique verte

L’énergie éolienne, par sa rentabilité, continue d’apporter d’importants avantages aux communautés ontariennes

Toronto (Ontario), le 8 octobre 2013 — Il est primordial de conserver l’énergie éolienne comme élément essentiel du réseau d’électricité de l’Ontario pour que le gouvernement continue d’assurer un avenir énergétique plus propre. En 2012 – pour la toute première fois –, la province a utilisé plus de vent que de charbon pour générer de l’électricité. Voilà le message qu’a lancé Robert Hornung, président de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA), lors de son discours d’ouverture du 29e Congrès annuel et salon professionnel de CanWEA, à Toronto.

« À l’heure actuelle, l’Ontario dispose d’un vaste éventail de nouvelles sources de production d’électricité, mais peu d’entre elles répondent aux exigences de compétitivité, de possibilité de développement économique, de durabilité de l’environnement, de diversification, de fiabilité et de valeur du taux de rendement comme le fait l’énergie éolienne, a expliqué Robert Hornung. De plus, la croissance future de l’éolien continuera d’offrir un important marché national aux chaînes d’approvisionnement et de valeur de l’industrie éolienne en Ontario, permettant ainsi à la province de maintenir et de faire fructifier ses investissements dans l’économie énergétique verte. »

D’ici la fin de 2014, l’Ontario sera la première collectivité publique en Amérique du Nord à éliminer le charbon de son portefeuille énergétique. Grâce à quelque 1 200 éoliennes, l’Ontario génère maintenant plus de 2 200 MW d’électricité – ce qui suffit à alimenter plus de 550 000 foyers. Chaque nouvelle tranche de 1 000 MW d’énergie éolienne se traduit par des investissements de plus de 2 milliards de dollars, entraîne la création d’emplois équivalant à 10 500 années-personnes, et permet d’alimenter plus de 300 000 foyers canadiens en énergie propre.

« L’énergie éolienne est fiable et abordable; elle est un outil de choix pour les provinces canadiennes qui veulent diversifier et assainir leur production d’électricité, a ajouté M. Hornung. L’approche progressiste de l’Ontario pour le développement de l’énergie renouvelable a attiré des milliards de dollars en investissements, a apporté d’importants avantages économiques aux communautés locales et a ouvert de nouveaux débouchés au secteur manufacturier. »

CanWEA travaille d’arrache-pied pour que l’énergie éolienne demeure un élément essentiel du plan énergétique à long terme de l’Ontario, que le gouvernement révisera d’ailleurs cet automne.

À propos de CanWEA

CanWEA est la voix du secteur de l’énergie éolienne au Canada, faisant activement la promotion d’une croissance responsable et durable du secteur éolien au nom des membres qui la composent. Association nationale sans but lucratif, CanWEA constitue la plus importante source de renseignements fiables sur l’énergie éolienne ainsi que sur ses avantages pour la société, l’économie et l’environnement. Suivez-nous sur Facebook et Twitter; pour connaître les enjeux de l’industrie, participez à la conversation au www.windfacts.ca.

Pour se joindre aux autres chefs de file mondiaux de l’industrie de l’énergie éolienne, le Canada, selon CanWEA, peut et doit atteindre son objectif qui est de produire un minimum de 20 pour cent de toute son électricité au moyen du vent. Pour en savoir plus, visitez le www.canwea.ca.

-30-

Pour obtenir plus de renseignements ou pour demander une entrevue, veuillez communiquer avec :

Ulrike Kucera, Responsable des relations avec les médias

Association canadienne de l’énergie éolienne

Cellulaire : 613-867-4433

ulrikekucera@canwea.ca

Lejla Latifovic, Agente des communications

Association canadienne de l’énergie éolienne

Cellulaire : 613-608-8226

lejlalatifovic@canwea.ca