Concours La puissance du vent 2015



7 octobre, 2015

Depuis quatre ans, CanWEA souligne la Journée mondiale de l’énergie éolienne le 15 juin, une célébration qui permet de découvrir l’éolien, sa puissance et son potentiel révolutionnaire, en incitant les étudiants de niveau postsecondaire de partout au pays à participer à cette importante conversation. Voici venu le moment de lancer notre concours annuel La puissance du vent! Nous invitons les étudiants à soumettre un projet multimédia ou un billet de blogue expliquant l’importance de l’éolien et de la promotion de son essor continu pour l’avenir énergétique du Canada.

Laissez-moi vous dire que d’évaluer les projets présentés au concours est maintenant l’un des aspects les plus gratifiants et inspirants de mon travail, mais que de trancher en faveur des gagnants est aussi l’une de mes tâches les plus difficiles.

Gratifiant, parce qu’en voyant leurs soumissions, je constate à quel point les étudiants sont au fait des difficultés environnementales et énergétiques que nous devons surmonter; je sens leur immense volonté de faire bouger les choses et les solutions intelligentes qu’ils proposent m’impressionnent. Ces jeunes, nos chefs de demain, comprennent vraiment les enjeux. Je remarque aussi avec intérêt que leur réflexion s’est approfondie en l’espace de seulement quatre ans. Dans un contexte où, à l’échelle nationale et internationale, la discussion au sujet des changements climatiques évolue, ces jeunes osent proposer des mesures concrètes pour passer à l’action. Leur conception de l’éolien ne fait pas partie d’une vision futuriste; pour eux, cette technologie contribue déjà au changement et son grand potentiel pour l’avenir est bien réel.

Inspirant, car les étudiants s’expriment avec une créativité et une originalité inouïes. Dans notre domaine, il est facile de s’empêtrer dans les détails en tentant d’expliquer ce qu’est l’éolien et ce que cette énergie peut apporter, et de finir par compliquer inutilement le message. Il est sage de prendre un peu de recul; une œuvre d’art ou une vidéo d’une minute suffit parfois à communiquer une idée complexe et à susciter la réflexion d’une manière simple et accessible.

Difficile, enfin, car nous avons reçu plus de 200 projets captivants cette année, des billets de blogues aux vidéos, en passant par les poèmes, les chansons et les représentations visuelles. D’arrêter notre sélection sur trois gagnants, chacun récipiendaire d’une bourse de 1 000 $ de la part de CanWEA, relevait de l’impossible. Nous avons tout de même réussi à choisir trois projets qui mettent l’accent sur la façon dont nous pouvons mettre à profit les réels progrès déjà accomplis pour que le Canada prenne la place qui lui revient comme chef de file de l’énergie éolienne.

Nous vous présentons donc les gagnants du concours La puissance du vent, qui ont été dévoilés cette semaine au 31e Congrès annuel et salon professionnel de CanWEA à Toronto.

  • Timothy Edge, de l’Université Thompson Rivers, Kamloops (Colombie-Britannique), pour le meilleur billet de blogue. Le blogue de Timothy, intitulé The Road to Infinite Power (le chemin de la puissance infinie), est orienté vers l’avenir; il nous montre que l’énergie éolienne fonctionne, qu’elle est actuelle et bien réelle. Il affirme aussi qu’en tant que nation, nous devons continuer d’avancer vers un futur fondé sur les énergies renouvelables, pour le bien de notre pays et de la planète.
  • Sacha Perry-Fagant, de l’Université McGill, Montréal (Québec), pour le projet le plus créatif. D’une manière simple et originale, Sacha évoque admirablement ce que l’énergie renouvelable a de génial, et nous porte à y réfléchir. Sa vidéo vaut la peine d’être vue, montrez-la à votre entourage!
  • Caleb Winters, de l’Université d’Ottawa, Ottawa (Ontario), pour le meilleur projet multimédia. Caleb a présenté une excellente vidéo, en anglais et en français, intitulée Led by the Wind (poussé par le vent). Réel exemple du talent et du savoir extraordinaire dont font preuve les jeunes d’aujourd’hui, son projet transmet l’idée que nous avons les solutions sous les yeux, qu’il nous faut agir et faire les changements qui s’imposent. Comme il le dit lui-même : « Imaginez un mouvement poussé par le vent. »

Les projets gagnants sont publiés sur le site des Amis du vent. Je vous invite à prendre le temps d’y jeter un coup d’œil; je suis certaine que vous serez aussi impressionnés que moi.

Lejla Latifovic
Conseillère principale en communications à l’Association canadienne de l’énergie éolienne