CRÉATION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA FILIÈRE ÉOLIENNE

Une démarche qui confirmera l’intérêt de poursuivre le développement de la filière, selon l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA)

Montréal, le 17 juillet 2014 – L’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA) se réjouit de la création du groupe de travail sur la filière éolienne annoncé aujourd’hui par le gouvernement du Québec. Confiante que cette démarche confirmera l’intérêt de mettre en place les conditions permettant la consolidation optimale de la filière au Québec, l’Association sera partie prenante de ce groupe de travail et compte y faire valoir les avantages de l’éolien, un atout pour la future politique énergétique du Québec.

« L’éolien a un rôle à jouer dans l’économie et le développement énergétique durable du Québec, a déclaré Jean-Frédérick Legendre, directeur Québec pour CanWEA. La province se trouve actuellement dans une bonne position pour que la prochaine phase de développement de la filière éolienne génère de nouveaux investissements et attire la production de nouvelles composantes. L’extension des activités de la filière éolienne constitue aussi une opportunité d’accroître les exportations du Québec. L’énergie éolienne mise en service au Québec à l’heure actuelle est compétitive au plan des coûts avec toute nouvelle forme de production d’électricité. Nous sommes déterminés à travailler de concert avec le gouvernement pour faire en sorte que l’industrie puisse évoluer dans un contexte favorable et prévisible qui est nécessaire à la concrétisation de tous ces projets. »

Avec la création de plus de 5000 emplois, la filière éolienne a engendré des investissements de

10 milliards $ au Québec au cours de la dernière décennie, et contribue maintenant à la hauteur de 500 millions $ par année au PIB de la province. L’industrie, qui s’est développée en l’espace de dix ans grâce à une approche intégrée et prévisible des gouvernements qui se sont succédé, est porteuse pour le Québec.

En effet, son développement a généré des retombées économiques en région, notamment en Gaspésie, mais il est aussi important de souligner que Montréal est devenue, au fil des ans, le pôle le plus important de l’industrie éolienne dans l’est de l’Amérique du Nord. Des entreprises québécoises et étrangères s’y côtoient désormais et un grand nombre de projets éoliens situés à l’extérieur du Québec ont vu une ou plusieurs de leurs étapes de réalisation passer par la métropole.

En plus d’être à l’origine de nombreux investissements et de retombées économiques importantes, la filière éolienne crée une expertise d’avant-garde pour le Québec. Il s’agit d’une énergie propre, fiable et abordable à l’avantage de tous les consommateurs québécois d’électricité.

À propos de CanWEA

CanWEA est la voix du secteur de l’énergie éolienne au Canada, faisant activement la promotion d’une croissance responsable et durable du secteur éolien. Association nationale sans but lucratif, CanWEA constitue la plus importante source de renseignements fiables sur l’énergie

éolienne ainsi que sur ses avantages pour la société, l’économie et l’environnement. Suivez-nous

sur Facebook et Twitter, et participez à la conversation sur leolien-lesfaits.ca.

-30-

Pour informations et entrevues :

Mathieu Lavallée
TACT Intelligence-conseil
514-947-7628
mlavallee@tactconseil.ca