CanWEA salue le nouveau programme d’attribution des terres du domaine de l’État



16 mai, 2017

Les ajustements proposés par le gouvernement du Québec permettent de maximiser le nombre de projets québécois éligibles pour les exportations d’énergie renouvelable

 Montréal, le 16 mai 2017 – L’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA) salue le nouveau Programme d’attribution des terres du domaine de l’État pour l’implantation d’éoliennes, annoncé hier par le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec, M. Pierre Arcand.

En permettant l’utilisation des terres du domaine de l’État pour des projets destinés à des processus d’approvisionnement à l’extérieur du Québec, le gouvernement décloisonne les possibilités de la filière éolienne du Québec, qui pourra ainsi être appelée à développer davantage de projets, au bénéfice de sa chaîne d’approvisionnement et des communautés d’accueil de ces projets.

En effet, plus il y aura de projets admissibles pour des projets d’exportation, plus il y aura de chances d’en voir se construire. Le Québec se retrouve ainsi dans une meilleure posture pour saisir les occasions telles que celles découlant du plus récent appel d’offres de l’État du Massachusetts pour l’achat d’énergie renouvelable.

« Le gouvernement du Québec s’assure que les entreprises de la filière éolienne québécoise puissent saisir des opportunités à l’extérieur de ses frontières et continuer de générer des retombées bénéfiques pour l’ensemble des Québécois. En effet, tout projet éolien québécois qui sera construit à des fins d’exportation entraînera d’importantes retombées, tant au sein de sa communauté que pour l’ensemble du Québec. Que ce soit avec la création de nouveaux emplois, les contributions versées aux collectivités, la participation financière des promoteurs éoliens et des collectivités dans chacun de ces projets ou à travers les commandes pour la chaîne d’approvisionnement de l’industrie éolienne québécoise, le Québec en sortira gagnant », souligne Jean-Frédérick Legendre, directeur au Québec de CanWEA.

De plus, les municipalités et Premières nations du Québec ont toute la marge de manœuvre nécessaire pour participer à des projets éoliens qui viseront principalement le marché de l’exportation et générer ainsi des retombées économiques significatives pour leurs communautés. D’ailleurs, l’industrie a déjà démontré à plusieurs reprises sa capacité à s’allier avec les communautés locales pour assurer le succès de projets éoliens.

À propos de l’Association canadienne de l’énergie éolienne

CanWEA est la voix du secteur de l’énergie éolienne au Québec et au Canada, faisant activement la promotion d’une croissance responsable et durable du secteur éolien. CanWEA, association nationale sans but lucratif, représente la plus importante source de renseignements fiables sur l’énergie éolienne ainsi que sur ses avantages et ses effets sur la société, l’économie et l’environnement. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et LinkedIn. Pour plus d’informations visitez www.canwea.ca/fr.

-30-

Pour informations et entrevues :

Mathieu Lavallée
TACT Intelligence-conseil
(514) 947-7628
mlavallee@tactconseil.ca